Bien des joueurs, et surtout ceux qui débutent sur le tard, rencontrent des difficultés à jouer sur un picot. Il en résulte une énorme frustration, du découragement voire même une forte exaspération contre l’adversaire.

De même bien souvent ces revêtements sont utilisés par des joueurs qui ne se sentent pas à l’aise avec le revers backside, ou bien simplement par des joueurs qui aiment mettre en difficulté leurs adversaires en les obligeant à analyser chaque balle. Cet article leur permettra à eux aussi je l’espère de mieux comprendre les principes de jeu contre un picot.

Nous allons donc à travers ce petit article, tenter de vous éclairer sur la marche à suivre et ainsi, je vous le souhaite, vous permettre de vous surpasser et même prendre du plaisir à jouer contre ou avec un picot.

Présentation

Il existe deux grandes catégories de picot, les picots courts dits soft, et les picots longs. Ce sont des revêtements dont la particularité est que les picots sont tournés vers l’extérieur à la différence des backside. Ils produisent souvent des effets gênants, dont l’inversion de spin.

Le principe d’utilisation d’un picot est de plus ou moins d’inverser l’effet produit dans la balle par l’adversaire.

  • Le soft

Il s’agit d’un revêtement composé d’une mousse dynamique et de picots courts et larges. Il faut rester dynamique avec un soft pour amener de l’effet. Il est très efficace prêt de la table en bloc et est déstabilisant pour l’adversaire

  • Le picot long

Le picot long est composé de picots longs et fins. Il peut être associé à une mousse pour permettre d’attaquer plus facilement, ou bien sans mousse. Il est le plus souvent utilisé par des défenseurs loin de la table. L’effet inversé est plus prononcé avec un picot long qu’avec un soft.

Principes de jeu backside contre picot

Comme dit auparavant, l’effet renvoyé par un picot dépend de l’intensité et de l’effet imprimé dans la balle par le joueur au backside. Si par contre vous jouez une balle molle sur un picot, l’action de ce dernier sera beaucoup plus difficile et vous le mettrez en difficulté.

Prenons un joueur 1 possédant un revêtement Backside et un joueur 2 possédant un picot.

Sur Balle Spinée du joueur 1 Effet
Joueur 2 coupe la balle ( passe sous la balle ) Plus il y a de spin plus la balle est coupée
Joueur 2 bloc ou frappe la balle ( passe derrière la balle ) Balle légèrement coupée
Joueur top ou remonte la balle Balle molle
Sur Balle coupée du joueur 1 Effet
Joueur 2 coupe la balle ( passe sous la balle ) Balle molle et flottante
Joueur 2 bloc ou frappe la balle ( passe derrière la balle ) Balle légèrement liftée ou sans effet
Joueur top ou remonte la balle Balle légèrement coupée

Les services sans effet ou bombe sont des options intéressantes pour engager contre un picot et vous permettent généralement de prendre l’initiative avec un coup fort. Il vaut mieux par contre éviter les services latéraux sur les picots longs.

 

Utiliser un soft

  • en bloc revers, on prendra la balle très tôt en ouvrant légèrement la raquette au départ avant de la refermer au moment de l’impact.
  • en bloc coup droit(prise de balle en général plus tardive), on prolongera l’action dans la balle (action de pousser)
  • contrairement à l’idée reçue, on peut donner de l’effet avec un soft. Pour ce faire, au service, on utilisera prioritairement l’action de «choquer ». En démarrage,  sur balles coupées, il faut associer  une action explosive à une légère ouverture  pour que la balle ne « glisse » pas sur la raquette.

Quel soft utilisé ?

  • pour apprendre à utiliser pleinement le soft, une épaisseur de mousse à partir de 1,5 mm avec des picots courts et larges sont à conseiller dans un premier temps
  • ensuite, en fonction de l’évolution du jeu, on pourra soit augmenter l’épaisseur de mousse ou la longueur des picots (démarrages plus faciles), soit augmenter la longueur des picots (balles plus « dures »,  mais contrôle plus aléatoire)
  • l’utilisation de la colle rapide est aussi une évolution possible même si elle nous semble faire perdre de la qualité à « l’effet soft »

Utiliser un picot long

  • En bloc, près de la table la balle rendue par le picot long produira une trajectoire tendue.
  • En défense loin de la table, en se servant de l’effet de l’adversaire pour envoyer une balle le plus coupée possible.

Conclusion

Armé de toutes ces informations et par la mise en pratique lors de nos sessions d’entrainement, je ne doute pas que vous réussirez désormais à surpasser vos adversaires, que vous jouiez avec un backside ou bien un picot.